Pourquoi les villes et villages finissent en -ac dans le département de la Dordogne ?

3 mars 2022

De nombreux villages en Dordogne se terminent par -ac à cause de leur histoire qui date de l’époque gallo-romaine 

Retour sur les racines du suffixe -ac

Si l’on se base sur l’étymologie du suffixe -ac, il est en réalité gaulois avant d’être repris par les latins. Ce petit complément de mot chantant sert à nommer des lieux ou emplacements. Autrefois le -ac décliné permettait de pouvoir renseigner les locaux sur la provenance des étrangers. Même s’il existe d’autres suffixes issus de la même famille dans les autres régions, le -ac reste propre à la Nouvelle-Aquitaine. 

On retrouve également le suffixe -acum qui désigne toujours l’emplacement mais restreint aux objets. En effet, ils sont associés à la personne qui est au bien immobilier mais peuvent ainsi être déclinés sans sujet. Le -acum est surtout utilisé dans l’Occitan pour rattacher les biens aux habitations gauloises ou villa gallo-romaine. 

L’histoire du -ac à travers la France 

Repris par les latins par la suite, ce suffixe perdure dans le temps et se retrouve très répandus dans de nombreux villages. Plutôt répandue en Occitanie, cette terminaison de territoire permet de rappeler les zones occupées par les Romains. Ayant traversé les régions le suffixe -ac est parti du midi pour se rapprocher des côtes atlantiques.

En France, plusieurs villes ou villages ont des noms similaires ou communs à quelques lettres près. Les différentes terminaisons gauloises/latines permettent aussi de les différencier selon leur lieu. De nombreux noms de famille utilisaient cette étymologie pour nommer les grandes familles de ses régions, qui ont été touché de loin ou de près par l’histoire gallo-romaine. 

Des villes et villages en -ac à travers les 503 communes répartis sur les 4 Périgord

Du -ac dans tous les 4 Périgord 

Ces villes et villages qui finissent par -ac sont majoritairement des zones qui ont appartenues à des familles romaines. Ces habitations étaient dotées de terres importantes permettant de s’enrichir à cette époque avec les cultures.

En Périgord Blanc :

  • Agonac (24460)
  • Bassillac-et-Auberoche (24330)
  • Beauregard-et-Bassac (24140)
  • Boulazac-Isle-Manoire (24330)
  • Bourgnac (24400)
  • Chalagnac (24380)
  • Chantérac (24190) 
  • La Chapelle-Grésignac (24320)
  • Coursac (24430)
  • Creyssac (24350)
  • Creyssensac-et-Pissot (24380)
  • Douzillac (24190)
  • Échourgnac (24410)
  • Église-Neuve-d’Issac (24400)
  • Grand-Brassac (24350)
  • Issac (24400)
  • Léguillac-de-l’Auche (24110)
  • Lusignac (24320)
  • Manzac-sur-Vern (24110)
  • Marasc-sur-l’Isle (24430)
  • Mensignac (24350)
  • Montagnac-la-Crempse (24140)
  • Nanteuil-Auriac-de-Bourzac (24320)
  • Paussac-et-Saint-Vivien (24310)
  • Petit-Bersac (24600)
  • Razac-sur-l’Isle (24430)
  • Ribérac (24600)
  • Saint-Geyrac (24330)
  • Saint-Hilaire-d’Estissac (24140)
  • Saint-Jean-d’Estissac (24140)
  • Saint-Martin-de-Ribérac (24600)
  • Saint-Pierre-de-Chignac (24330)
  • Saint-Séverin-d’Estissac (24190)
  • Saint-Sulpice-de-Roumagnac (24190)
  • Sanilhac (24660)
  • Sarliac-sur-l’Isle (24420)
  • Savignac-les-Églises (24420)
  • Segonzac (24600)
  • Saint-Vincent-de-Connezac (24190)
  • Siorac-de-Ribérac (24600)
  • Sourzac (24400)
  • Trélissac (24750)
  • Verteillac (24320)

En Périgord Vert :

  • Anlhiac (24160)
  • Augignac (24300)
  • Bussac (24350)
  • Champagnac-de-Belair (24530)
  • Champniers-et-Reilhac (24360)
  • Connezac (24300)
  • Corgnac-sur-l’Isle (24800)
  • Cubjac-Auvézère-Val d’Ans (24640)
  • Dussac (24270)
  • Eyzerac (24800)
  • Javerlhac-et-la-Chapelle-Saint-Robert (24300)
  • Jumilhac-le-Grand (24630)
  • Mayac (24420)
  • Milhac-de-Nontron (24470)
  • Payzac (24270)
  • Preyssac-d’Excideuil (24160)
  • Quinsac (24530)
  • Razac-d’Eymet (24500)
  • Razac-de-Saussignac (24240)
  • Salagnac (24160)
  • Sarrazac (24800)
  • Savignac-de-Nontron (24300)
  • Sauvignac-Lédrier (24270)
  • Vaunac (24800)

En Périgord Pourpre :

  • Bayac (24150)
  • Bergerac (24100)
  • Bouillac (24480)
  • Carsac-de-Gurson (24610) 
  • Gageac-et-Rouillac (24240)
  • Gaugeac (24540)
  • Issigeac (24560)
  • Liorac-sur-Louyre (24520)
  • Mauzac-et-Grand-Castang (24150)
  • Minzac (24610)
  • Monbazillac (24240)
  • Monsac (24440)
  • Pressignac-Vicq (24150)
  • Queyssac (24140)
  • Ribagnac (24240)
  • Rouffignac-de-Sigoulès (24240)
  • Sadillac (24500)
  • Saint-Léon-d’Issigeac (24560)
  • Saussignac (24240)
  • Sigoulès-et-Flaugeac (24240)
  • Singleyrac (24500)
  • Thénac (24240)

En Périgord Noir :

  • Archignac (24590)
  • Auriac-en-périgord (24290)
  • Beynac-et-Cazenac (24220)
  • Calviac-en-Périgord (24370)
  • Campagnac-lès-Quercy (24550)
  • Carsac-Aillac (24200)
  • Castels et Bézenac (24220)
  • Cénac-et-Saint-Julien (24250)
  • Chourgnac (24640)
  • Chavagnac (24120)
  • La Dornac (24120)
  • Fanlac (24580)
  • Fleurac (24580)
  • Groléjac (24250)
  • Jayac (24590)
  • Journiac (24260)
  • Larzac (24170)
  • Loubejac (24550)
  • Marcillac-Saint-Quentin (24200)
  • Marnac (24220)
  • Montagnac-d’Auberoche (24210)
  • Montignac-Lascaux (24290)
  • Nadaillac (24590)
  • Nailhac (24390)
  • Orliac (24170)
  • Pazayac (24120)
  • Peyrignac (24620)
  • Peyzac-le-Moustier (24620)
  • Plazac (24580)
  • La Roque-Gageac (24250)
  • Rouffignac-Saint-Cernin-de-Reilhac (24580)
  • Saint-Félix-de-Reillac-et-Mortemart (24260)
  • Salignac-Eyvigues (24590)
  • Savignac-de-Miremont (24260)
  • Sergeac (24290)
  • Siorac-en-Périgord (24170)
  • Thonac (24290)
  • Tourtoirac (24390)
  • Tursac (24620)
  • Veyrignac (24370)
  • Vézac (24220)
  • Villac (25120)
  • Vitrac (24200)

Sources :

Wikipédia

Blog canal académies

Site périgord noir

Wikipédia communes

Découvrez d’autres actualités du Périgord

Le Patrimoine Les chauves-souris, une présence importante sur le département de la Dordogne
23 mars 2022

Les chauves-souris, mammifères de plus de 1 400 espèces qui sont utiles pour l’équilibre de la biodiversité  Les chauve-souris, des animaux aux origines ancestrales qui sont un mystère pour les êtres humains L’arrivée des chauves-souris dans l’histoire  Le nom scientifique de ces petites bêtes est « chiroptère » qui signifie « mains ailées ». C’est tout à fait ce […]

Lire l'article
Le Patrimoine Des sites naturels du Réseau Natura 2000 en Dordogne
1 mars 2022

Le Réseau Natura 2000, une reconnaissance de l’Union Européenne pour les sites qui disposent d’une flore et d’une faune impressionnantes Qu’est-ce que le Réseau Natura 2000 ? À l’origine c’est un projet de la commission européenne qui cherchait à protéger les oiseaux en créant des zones de protection spéciales. En 1992, l’Union Européen met en […]

Lire l'article
Le Patrimoine Les maisons à colombages, un patrimoine architectural périgourdin hérité du Néolithique
21 février 2022

Un savoir-faire ancestral pour la construction des maisons à colombages Vous les avez peut-être déjà vu en visitant nos villages ? Ce sont des maisons avec de longs pans de murs habillés de bois. Aux structures et formes différentes, elles sont appelées « maisons à colombages » et font parties du patrimoine architectural périgourdin. Les premiers vestiges […]

Lire l'article
Voir toutes les actus

Copyright © 2021. Le Périgourdin. Site internet réalisé par Artefact Design.

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram
Send this to a friend