Sortir à Eymet

7 juillet 2022

Eymet, un petit village aux vestiges gallo-romains en Périgord Pourpre marqué par l’Histoire

Des terres découvertes au XIIIème siècle

À l’origine, il faut remonter à l’an 1270 pour voir naître le village d’Eymet. C’est au sud du Périgord Pourpre qu’il prend sa place et se construit au fil du temps. Fondé par Alphonse de Poitiers et son frère Saint-Louis, ils inaugurent les lieux en créant une bastide. Tantôt occupé par des anglais, tantôt occupé par des Français, le village porte les marques de ces différentes cultures.

Choisir pour ses terres, le village d’Eymet est propice à se développer pour accueillir aussi bien des monuments religieux, que des habitations et des terres cultivables. C’est ainsi que la commune vit à travers différentes guerres de religions, différents pouvoirs et différentes formes. Les traces d’architectures linéaires, où chaque rue se coupe en angle droit et sont entourées de remparts.

Un chemin entre végétations et constructions

Eymet se présente avec différents types de terres : 

  • Des terres arables, ou terres cultivables encerclent la ville d’Eymet et sont utiles pour la qualité des sols et pour la production de victuailles.
  • Des prairies clairsemées autour du centre urbain, qui permettent d’apporter de la verdure et de la biodiversité.
  • Des zones agricoles hétérogènes qui sont nommées de telle manière pour leurs terres facilement exploitables par les agriculteurs où leur rentabilité est équilibrée.
  • Des forêts qui accueillent en son sein sa faune et sa flore et sont concentrées au même endroit.
  • De la végétation arbustive, c’est-à-dire composée d’arbre et d’arbuste qui ont des bienfaits pour la qualité de l’air en traitant le CO2 pour créer de l’oxygène.

Toutes ses terres, qu’importe leurs rôles et leurs qualités servent au bon équilibre de l’environnement où baigne le village d’Eymet. Il est notamment traversé par le Dropt, un cours d’eau issu de la Garonne qui permet d’avoir un lac et d’alimenter les terres. 

La zone urbaine représente un plus de 30km2 et compte toutes les habitations. Parmi ces bâtiments, on peut retrouver en déambulant dans les rues des maisons à colombages. Habillé de bois, ce type d’architecture atypique apporte un charme aux maisons.

Eymet, une commune dotée d’un patrimoine incroyable qui a connu de nombreuses personnalités

Ses monuments, de réelles richesses

Dans sa bastide, le village d’Eymet a la chance d’avoir pu conserver les vestiges du temps. Sa structure lui vaudra même d’être lauréat du concours « Plan Bastide » organisé par la région Nouvelle-Aquitaine.

Riche de ses monuments civils, Eymet n’en démord pas avec ses bâtiments religieux. On ne peut faire abstraction de la bastide, au coeur du village où se rencontrent les rues évidemment. Deux châteaux, le Château d’Eymet et le Château de Pouthet, qui sont également inscrits aux Monuments Historiques et datent du XIIIème siècle. Ils sont tous les deux ouverts à la visite afin d’en découvrir les détails et l’histoire. 

Dans la famille des monuments à plus grande échelle, vous avez le choix entre le dolmen d’Eylias, avec ses pierres assemblées et surplombées de verdure, le pont du Bretou, qui passe au-dessus de la Dropt, et les arcades de la place Gambetta.

Dans la commune, plusieurs églises sont présentes et arpentent un style différent. On retrouve tantôt l’Église Notre Dame de l’Assomption (style néogothique), l’Église Sainte-Madeleine de Cogulot (style roman), et l’Église de Saint-Sulpice (style roman). On y trouve également un Temple protestant de l’Église Réformée de France dont les premières fondations datent du XIXème siècle. 

Des rues parcourues par plusieurs personnages publics

Dans le coeur du village, de nombreuses personnalités publiques ont sillonné les ruelles. Au XIXème siècle, Pierre. Théophile Delbetz, un homme politique a fait toute sa vie ici. Mais au cours des XVIème et XVIIème sièce, ce sont les naissances d’artistes qui ont marqué Eymet, parmi eux Gabriel Forestier (sculpteur), Jean-Baptiste Moyen (compositeur).

Pour nous contemporains, se rendre à Eymet est agréable lors des différentes animations culturelles qui ont lieu au cours de l’année. Vous pourrez y découvrir les créations d’artistes locaux, d’artisans périgourdins, des concerts et des expositions… à vous de les découvrir !

Sources :

Wikipédia - Eymet

Site du village d'Eymet

Découvrez d’autres actualités du Périgord

Sortir à Sortir à : Les Eyzies
4 août 2022

Les Eyzies, un villages aux reliefs et richesses naturelles à découvrir de ce pas en Périgord Noir Un village fortement marqué par la Préhistoire  Les Eyzies se trouvent à quelques kilomètres de Sarlat-la-Canéda dans notre beau Périgord Noir. La commune regorge de sites qui remontent au Paléolithique, c’est-à-dire il y a plus de 3 millions […]

Lire l'article
Sortir à Sortir à La Roque Gageac
26 juillet 2022

La Roque Gageac, un village construit au Moyen-Âge qui vit entre falaises et rivière en Périgord Noir Une commune qui continue de construire son histoire  La construction de La Roque Gageac remonte au Moyen-Âge. À cette époque, les pécheurs et gabariers se servait de la rivière pour vivre de leurs activités. Les habitations installées dans […]

Lire l'article
Sortir à Sortir à Nontron
13 juillet 2022

Nontron, une ville connue pour son savoir-faire artisanal et son rôle de chef-lieu en Périgord Vert Nontron, vestige de l’Ère Commune qui n’a cessé d’évoluer au fil du temps La ville de Nontron située en Périgord Vert a plus de 3 000 ans d’après les informations trouvées, et aurait vu le jour 1 100 an […]

Lire l'article
1 2 3 7
Voir toutes les actus

Copyright © 2021. Le Périgourdin. Site internet réalisé par Artefact Design.

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram
Send this to a friend