Faire Chabrot

24 mai 2023
La Dordogne est une région célèbre pour sa gastronomie riche et variée. Parmi les traditions culinaires les plus intéressantes de cette région, on trouve le "faire chabrot". “Faire chabrot” est une pratique qui consiste à verser un peu de vin dans le fond d'un bol ou d'une soupière, puis à incliner le récipient pour boire directement à partir du fond, avec de grandes goulées. Cette pratique est souvent associée à la soupe ou à la bouillie, mais elle peut être utilisée avec une grande variété de plats.

L’origine de cette tradition

L'origine exacte de cette tradition, qui se dit aussi “faire chabrol”, viendrait du Périgord et de l’occitan “fa chabròu”, qui provient du latin “capreolus” : la chèvre. L’expression faire chabrot revient donc à boire comme une chèvre, c’est-à-dire directement dans l’assiette.

Une autre version attribue cette appellation à Michel de Montaigne qui, après avoir dû fuir son château entre la guerre et la peste, a été recueilli dans une ferme appartenant à la famille Chabrol. Après avoir bu leur soupe, les membres de la famille y ont ajouté du vin. Montaigne décida donc de baptiser cela avec le nom de cette famille : “faire comme Chabrol”, qui serait devenu “faire Chabrol”.

On pense que cette tradition remonte au Moyen Âge, où le vin était fréquemment ajouté à la nourriture pour masquer les saveurs indésirables ou pour la conserver. Au fil du temps, cette habitude est devenue une pratique culturelle à part entière, qui se transmet de génération en génération.

Cependant, cette pratique a connu une période de déclin dans les années 50 et 60. À cette époque, le vin était souvent associé à une boisson alcoolisée de mauvaise qualité, ce qui a entraîné un déclin de l'intérêt pour cette tradition. Heureusement, grâce à la promotion de la gastronomie française dans les années 70 et 80, "faire chabrot" est redevenu populaire et est maintenant une pratique culturelle bien vivante dans la région de la Dordogne.

Comment “faire chabrot” ?

C’est une pratique consistant à terminer un plat en versant du vin dans le fond de l'assiette ou du bol, généralement après avoir consommé la majeure partie du contenu solide.

Lorsqu'on "fait chabrot", on verse généralement du vin rouge directement dans l’assiette contenant les restes du plat mangé, souvent une soupe ou un plat en sauce. Ensuite, on incline l'assiette ou le bol pour mélanger le vin avec le bouillon ou la sauce restants. Ce mélange est ensuite bu directement dans l'assiette ou le bol.

Aujourd'hui, "faire chabrot" est un rituel populaire dans de nombreux restaurants de la Dordogne, où les convives sont encouragés à le pratiquer pour ajouter une touche d'authenticité à leur expérience culinaire. Les restaurateurs locaux sont fiers de cette tradition et la considèrent comme une partie importante de l'héritage gastronomique de leur région.

Les avantages de faire Chabrot

En plus d'être une pratique culturelle, "faire chabrot" offre également quelques avantages. Tout d'abord, cela permet de profiter de la totalité du contenu du récipient, y compris le liquide qui se trouve généralement au fond et qui est souvent le plus savoureux. De plus, le mélange du vin et du plat peut ajouter une nouvelle dimension de saveur et d'arôme à l'ensemble du plat.

Le Chabrot a différentes déclinaisons dans des régions de France. On le retrouve aussi à l’international, en Italie et en Catalogne par exemple.

« Faire chabrot » est un symbole de convivialité et de partage. En inclinant le bol ou la soupière pour boire le vin au fond, les convives sont invités à se rapprocher les uns des autres et à créer des liens sociaux. Cela fait du "faire chabrot" une pratique culturelle et culinaire qui transcende la simple consommation de nourriture.

Faire Chabrot, c’est toujours d’actualité

Aujourd'hui, de nombreux restaurateurs et chefs de la région de la Dordogne encouragent les clients à faire chabrot, non seulement pour ajouter une touche d'authenticité à leur expérience culinaire, mais aussi pour célébrer et perpétuer cette tradition culinaire unique. Les habitants de la région sont également fiers de cette tradition et la considèrent comme un élément important de leur patrimoine gastronomique.

Au début des années 2000, l’Académie du Chabrol en Pays de Montaigne a même été créée, avec en mission de perpétuer la tradition du Chabrol, avec toutes les valeurs de convivialité et d’authenticité du terroir qu’il représente.

Pour aller plus loin :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Chabrot

https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/dordogne/faire-chabrol-une-tradition-perigourdine-tenace-954077.html

https://aqui.fr/special/l-academie-du-chabrol-en-pays-de-montaigne-derniere-confrerie-du-salon-de-l-agriculture-aquitaine-2010,3284.html/

https://institutdugoutnouvelleaquitaine.fr/images/confreries/24.11_Acad%C3%A9mie_du_Chabrol_e94ba.pdf

Découvrez d’autres actualités du Périgord

21 février 2024
Sortir à À la re découverte du Bugue et ses trésors cachés... ou non

Le Bugue en Périgord Noir, entre curiosités et découvertes locales

Lire l'article
21 février 2024
L'emploi en Dordogne ERCTP, une entreprise engagée pour l'environnement et la satisfaction client

ERCTP au Salon de l'Emploi de la Reconversion et de la Formation le 8 et 9 mars 2024 au Parc des Expositions de Marsac.

Lire l'article
20 février 2024
L'emploi en Dordogne Talis le futur souffle, explorer de nouvelles formations

Talis sera présent sur le Salon de l'Emploi de la Reconversion et de la Formation le 8 et 9 mars au Parc des Expositions de Marsac.

Lire l'article
Voir toutes les actus

Copyright © 2021. Le Périgourdin. Site internet réalisé par Artefact Design.

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram
Send this to a friend