Professionnels ou recruteurs, ne manquez pas le salon de la reconversion 2023. INSCRIPTION

Figure du Périgord : Maine de Biran

22 décembre 2022
A Bergerac, les plus jeunes connaissent Maine de Biran au travers du lycée qui porte son nom. Aujourd’hui, Le Périgourdin vous fait découvrir ce personnage qui a marqué son époque et continue d'inspirer des discussions dans des disciplines telles que la psychologie, la religion ou encore l'éthique.

Né en 1766 à Bergerac, Marie François Pierre Gontier de Biran, dit Pierre Maine de Biran, y grandit et fait ses études secondaires en Dordogne. Il étudie notamment chez les doctrinaires de Périgueux, grâce à qui il découvre la philosophie de Condillac, orientée vers le sensualisme (une doctrine selon laquelle toutes nos connaissances sont uniquement le fruit de nos sensations).

Une fois bachelier, il poursuit ses études à l’université de Poitiers, où il obtient sa licence en droit civil et canonique. Il entre ensuite dans les gardes du corps, et participe notamment à la défense du château de Versailles en 1789. Quelques années plus tard, suite au décès de son père, il décide de se retirer en compagnie de sa mère au château de Grateloup, près de Bergerac.

Il débute alors une longue période de méditation et de voyages en Europe, où les différentes expériences vécues lui permettent de poursuivre son apprentissage et façonner sa pensée.

En Dordogne, Maine de Biran s’investit dans la vie locale et devient notamment administrateur du département. Il s’installe alors à Périgueux et devient une véritable figure locale et se distingue également grâce à ses travaux sur la philosophie et la science de l’Homme.

Quelles sont les œuvre et les croyances de Maine de Biran ?

Maine de Biran a rédigé différents ouvrages, mais ils ont été publiés pour la plupart après sa mort. Ses œuvres les plus célèbres sont L'influence de l'habitude sur la faculté de penser et Essais sur les fondements de la psychologie. Son œuvre philosophique se concentre sur la relation entre le corps et l'esprit, ainsi que sur le rôle de l'habitude dans le comportement humain. Au cœur de sa philosophie se trouve le concept de "force vitale", qui, selon lui, peut être ressentie par les individus qui réfléchissent profondément à leurs expériences. Il soutenait que cette expérience constituait une forme de connaissance de soi qui permettait aux individus de surmonter les mauvaises habitudes et d'en créer de nouvelles. En outre, il pensait que les êtres humains pouvaient acquérir un certain type de connaissance par le biais de l'activité physique, comme la marche ou le travail manuel, qui leur permettait de mieux se comprendre et de mieux comprendre leur situation dans la vie. Cette idée l'a amené à s'intéresser de près à la formation des habitudes, car il pensait qu'elle pouvait aider les individus à devenir plus conscients d'eux-mêmes et de leur monde.

De Biran avait également des opinions intéressantes sur la religion et la moralité, estimant que la moralité devait venir de l'intérieur au lieu d'être imposée de l'extérieur par la société ou les principes religieux ; ce qu'il appelait "moralité intérieure" ou "auto-législation". Il rejette les conceptions traditionnelles de Dieu, estimant au contraire que les gens ont une capacité innée de bonté qui les aide à faire le bien sans l'intervention d'une source extérieure ou d'une puissance supérieure. Enfin, De Biran estimait que les individus étaient capables de créer du sens pour eux-mêmes en se basant sur leurs propres expériences plutôt que de s'appuyer uniquement sur des sources de connaissances externes telles que la religion ou la science.

-

Dans ces ouvrages, il explore la relation entre le corps et l'esprit et la manière dont l'habitude peut façonner le comportement. Il a soutenu que les individus peuvent acquérir un certain type de connaissances par l'activité physique et la formation d'habitudes, ce qui peut les aider à devenir plus conscients d'eux-mêmes et de leur monde. Il a également suggéré que les humains ont une capacité innée de bonté qui peut être débloquée par l'autoréflexion.

L'influence de l'habitude sur la faculté de penser a été largement reconnue comme l'une des premières œuvres de l'existentialisme, car De Biran proposait une compréhension de la nature humaine fondée sur l'expérience plutôt que sur des sources extérieures telles que la religion ou la science. Son œuvre a été interprétée par certains comme suggérant qu'il n'existe pas de pouvoir supérieur régissant la moralité, mais que les individus doivent plutôt déterminer leurs propres valeurs en fonction de leurs expériences. Cette idée a suscité des critiques de la part de penseurs religieux qui affirment que l'on ne peut faire confiance aux individus pour prendre des décisions morales sans intervention divine.

Essais sur les fondements de la psychologie présente des idées similaires sur la moralité, bien que De Biran adopte une approche plus nuancée de la religion dans cet ouvrage. Il suggère que, si la religion ne peut fournir une certitude absolue sur la moralité ou le sens de la vie, elle peut néanmoins jouer un rôle utile en aidant les gens à reconnaître leur propre bonté intérieure et à trouver un sens à leur vie. Cette interprétation a gagné en popularité parmi les théologiens modernes, qui ont tendance à accorder moins d'attention aux affirmations de vérité absolue et à mettre plutôt l'accent sur la croissance spirituelle personnelle dans les contextes religieux.

Dans l'ensemble, les travaux de De Biran continuent d'avoir une grande influence, tant chez les philosophes que chez les personnes extérieures à ce domaine. Ses idées sur la formation des habitudes ont été reprises par les psychologues du comportement, dont le plus célèbre est peut-être B.F. Skinner ; ses idées sur la moralité intérieure ont été défendues par ceux qui cherchent d'autres façons de penser la moralité ; et ses réflexions sur la croissance spirituelle dans les contextes religieux ont trouvé un écho auprès des théologiens qui cherchent des moyens de combler le fossé entre les doctrines traditionnelles et l'expérience de vie contemporaine.

Quel impact Maine de Biran a-t-il eu sur la communauté philosophique et au-delà ?

Maine de Biran a exercé une grande influence sur la communauté philosophique depuis la publication de ses œuvres les plus connues. Ses idées sur la formation des habitudes, la moralité intérieure et la croissance spirituelle ont inspiré de nombreux philosophes modernes qui ont cherché à s'inspirer de ses enseignements dans leurs propres écrits

Le concept de formation d'habitudes de De Biran a été influencé par ceux qui étudient le behaviorisme, les sciences cognitives et la psychologie. B.F. Skinner a utilisé les idées de De Biran pour développer ses propres théories sur le conditionnement opérant. Par exemple, Skinner pensait que les individus pouvaient apprendre de nouveaux comportements par un processus de renforcement répété, ce qui était similaire à l'idée de De Biran selon laquelle les habitudes peuvent se former par la répétition et la pratique. Le philosophe a également influencé des penseurs tels que Jean-Paul Sartre, qui soutenait que les individus avaient le pouvoir de choisir leur propre destin en fonction de leur expérience subjective de la vie. En outre, l'idée de "liberté existentielle" de Sartre s'inspire en partie du concept d'autodétermination de De Biran, selon lequel les individus ont la capacité d'être autonomes plutôt que de s'en remettre uniquement à des sources extérieures pour trouver un sens et des valeurs.

En plus d'avoir influencé les philosophes à travers l'histoire, De Biran a eu un impact au-delà du domaine de la philosophie académique. Ses réflexions sur la moralité intérieure ont été particulièrement inspirantes pour ceux qui cherchaient d'autres façons de comprendre la moralité sans exiger l'intervention divine ou la vérité absolue de sources religieuses ou scientifiques. Au lieu de cela, il a soutenu que les individus pouvaient utiliser leurs propres expériences pour déterminer ce qu'ils considéraient comme bien ou mal et créer ainsi leur propre code moral basé sur des préférences personnelles plutôt que sur la tradition ou des figures d'autorité externes. Cette idée a trouvé un écho auprès de nombreuses personnes dans le monde entier, qui ont cherché un cadre moral indépendant leur permettant de vivre selon leurs propres croyances plutôt que selon des influences ou des attentes extérieures

Enfin, les réflexions de Maine de Biran sur la croissance spirituelle dans des contextes religieux ont contribué à combler le fossé entre les doctrines traditionnelles et l'expérience de la vie quotidienne ; cela a permis aux théologiens et aux laïcs de mieux comprendre comment les enseignements religieux peuvent être appliqués à la vie quotidienne de manière significative.

L’œuvre de Pierre Maine de Biran a été beaucoup étudiée depuis de nombreuses années. Il a même été considéré comme le fondateur de la psychologie française, ainsi qu’un métaphysicien talentueux. Ses travaux et ses différents rôles dans la vie politique française furent récompensés et il est fait Chevalier de la Légion d’Honneur en 1810, puis Commandeur en 1919.

Il décède en 1821 et il est d’abord inhumé au Père-Lachaise, puis transféré au cimetière de Saint-Sauveur, dans le Périgord Pourpre. Une plaque à son nom est visible sur l’église du village.

Il laisse une trace importante et de nombreux écrits lui sont consacrés par la suite. Son travail continue d'inspirer des discussions réfléchies sur l'éthique, la religion, la spiritualité et plus encore dans de multiples disciplines, tant dans le milieu universitaire qu'en dehors.

Découvrez d’autres actualités du Périgord

30 janvier 2023
Vie périgourdine Les évènements du mois de février

Le mois de février est là, et nous réserve un programme bien chargé.
Le Périgourdin vous propose sa sélection d'évènements, avec beaucoup d'ateliers pour les vacances scolaires des enfants et des animations autour du Mardi Gras et de Pétassou.

Lire l'article
20 janvier 2023
Gastronomie et vins Le Pâté

Toujours très populaire en Dordogne, où les producteurs locaux ne manquent pas, le pâté a une riche histoire qui remonte à plusieurs siècles.

Le Périgourdin vous fait découvrir cette spécialité locale.

Lire l'article
17 janvier 2023
Personnages et traditions Figure du Périgord : Jean Nouvel

Figure mondiale de l’architecture, connu pour avoir réalisé des monuments de prestige dans le monde entier, Jean Nouvel a su garder un lien étroit avec la Dordogne.

Lire l'article
Voir toutes les actus

Copyright © 2021. Le Périgourdin. Site internet réalisé par Artefact Design.

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram
Send this to a friend