Figure du Périgord : Joséphine Baker

23 novembre 2021

JOSÉPHINE BAKER STAR INTERNATIONALE, AMOUREUSE DE LA FRANCE ET DE LA DORDOGNE

L’icône franco-américaine Joséphine Baker n’a pas seulement marqué l’histoire du music-hall mais aussi celle de Dordogne. De son patrimoine culturel et architectural plus particulièrement. Mais avant que ses pas ne guident la star internationale en Dordogne, Joséphine Baker était surtout une chanteuse, une danseuse et une comédienne connue et reconnue dans le monde entier.

Née le 3 juin 1906 à Saint-Louis dans l’État américain du Missouri, Joséphine Baker connaît une enfance difficile marquée par la ségrégation raciale. Élevée dans la pauvreté avec son frère et ses deux soeurs par une mère célibataire, Joséphine fuit la famille de “blanc” pour laquelle elle travaillait à l’âge de 13 ans. Elle s’engage alors dans une troupe de théâtre du Booker Washington Theater où elle commence en tant qu’habilleuse avant de début sa carrière sur scène lors du remplacement d’une danseuse à l’âge de 14 ans. Ses pas de danse la mèneront jusqu’à New York où elle se fait repérée. Elle rejoint alors une Revue de Paris et emménage à la capitale en 1925. Sa carrière décolle dans la “Revue Nègre” du Théâtre des Champs-Elysées où elle fait salle comble. Après s’être produite en France et à l’étranger elle obtient la nationalité française en 1937 suite à son premier mariage avec Jean Lion un industriel français.

Si son mariage ne dura pas, mais elle ne quitta pas la France depuis. Ce pays de coeur elle le défendit en rejoignant la Résistance dès 1939 où elle est recrutée par le 2ème Bureau des Forces Françaises Libres. Pendant la guerre, sa célébrité lui permet de circuler librement, elle sert de couverture au chef du contre espionnage militaire parisien et aide aussi des réfugiés à quitter le pays. Elle espionnait également pour la Résistance au cours de soirées officielles et dissimulait des messages codés à l’intérieur de ses partitions de musique. Son engagement pour la nation sera récompensé en 1961 lorsque la médaille de la Légion d’honneur lui fut remise par le  Général Valin au Château des Milandes.

DU CHÂTEAU DES MILANDES AU VILLAGE DU MONDE

C’est entre Bergerac et Sarlat, dans la commune du périgord noir de Castelnaud-la-Chapelle que s’élève le château des Milandes. Construit en 1489 le château du XVe siècle et son domaine furent d’abord la propriété de la famille de Caumont. L’histoire qui lie cette famille aristocrate au château des Milandes prend fin avec la Révolution et la demeure est revendue au XIXe siècle. C’est dans les années 30 que Joséphine Baker rencontre l’ancien propriétaire des Milandes mais ce n’est qu’une dizaine d’années plus tard, en 1947 qu’elle en devient propriétaire avec son mari le musicien Jo Bouillon. À partir de ce lieu historique de Dordogne, Joséphine Baker entreprend de construire son projet de “village monde.” C’est ainsi que Milandes devint dès les années 50 un lieu d’accueil pour la famille composée par l’artiste au gré de ses voyages. En effet elle adopte ainsi douze enfants issus d’origines et cultures différentes. C’est ainsi que Jari de Finlande, Luis de Colombie, Akio et Teruya du Japon, Jean-Claude, Moïse et Noël de France, Koffi de Côte  d’Ivoire, Brahim et Marianne d’Algérie, Mara du Venezuela et Stellina du Maroc rejoignirent au gré de ses voyages la famille de Milandes. Joséphine Baker et Jo Bouillon constituèrent ainsi une famille recomposée que la star avait l’habitude de nommer sa “tribu arc-en-ciel.” Le château des Milandes devint ainsi un symbole de la mixité culturelle en devenant le lieu de vie cette famille hors norme.

Nous avons voulu surtout adopter des enfants de toutes les races, de toutes les couleurs et de toutes les religions comme symbole de la vraie démocratie pour prouver que les enfants, malgré leurs religions, leurs races et leurs couleurs pouvaient vivre ensemble en harmonie. (1)

Il n’y a pas que sa tribu arc-en-ciel que la star de music-hall fit venir au château des Milandes. Si elle installe sa vie de famille, elle en fait également un lieu de partage et de générosité à son image. Ainsi elle appelle de nombreuses célébrités à venir se produire sur son domaine et ouvre les portes de son domaine au public. Elle fait du domaine du château un lieu touristique en y faisant construire des restaurants, une piscine, un hôtel de luxe et un parc de loisirs. Jacques Brel, Duke Ellington, Dalida, Line Renaud, Jean Gabin sont de ceux qui furent reçus au Château des Milandes par Joséphine.

Cependant pour faire vivre ce lieu unique et satisfaire ses visiteurs venus du monde entier, Joséphine dépense sans compter. Malgré la renommée elle accumule les dettes et en 1964, le château des Milandes est saisi et mis aux enchères. Malgré les protestation et le soutien de sympathisants dont Brigitte Bardot, la demeure est définitivement cédée en 1968 à un nouveau propriétaire. Après avoir placé ses enfants en sécurité, Joséphine se barricade dans la cuisine du château et entame une grève de la faim. Malgré ses protestations, les hommes de main du nouveau propriétaire la chassent de force des Milandes. Choquée physiquement et moralement, elle est transférée à l’hôpital de Périgueux.

L’histoire du château des Milandes a largement été marquée par Joséphine Baker. C’est en grande partie à elle qu’il doit sa renommée. Son ancienne propriétaire lui a d’ailleurs permis d’être labellisé Maison des illustres par le Ministère de la culture en 2012. Créé en 2011, ce label est décerné aux lieux dont la vocation est de conserver et transmettre la mémoire des femmes et des hommes qui se sont illustrés dans l’histoire politique, sociale et culturelle de la France. Bien que l’histoire qui unit Joséphine Baker au château des Milandes n’ait pas de fin heureuse, ce que l’on retient aujourd’hui de cette rencontre entre la star monumentale et le monument de Dordogne c’est un souvenir haut en couleur.

Copyright de la photographie : National Archives USA New-York Times Paris

SOURCES :

(1) France culture

Milandes

Le Point

France info

Visites privées

Arte

Découvrez d’autres actualités du Périgord

Vie périgourdine Les évènements du mois de Décembre
25 novembre 2021

À L’APPROCHE DE NOËL, PLUSIEURS ANIMATIONS DURANT DÉCEMBRE AVANT L’ARRIVÉE DES FÊTES DE FIN D’ANNÉS ! Le mois de décembre est propice aux chocolats chauds aux pieds de la cheminée, ou de se retrouver en famille. Au-delà des habituels marchés de Noël, vous pouvez retrouver un bon nombre d’activités et de sorties à faire durant […]

Lire l'article
Sortir à Les évènements du mois de Novembre
1 novembre 2021

Un sélection d’activités à faire durant le mois de novembre dans notre belle région du Périgord. Venez les découvrir !

Lire l'article
Vie périgourdine Zoom sur : Ciné passion en Périgord
29 septembre 2021

Association Loi 1901 Ciné passion en Périgord oeuvre pour la promotion et la diffusion du cinéma en Dordogne

Lire l'article
Voir toutes les actus

Copyright © 2021. Le Périgourdin. Site internet réalisé par Artefact Design.

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram
Send this to a friend