Professionnels ou recruteurs, ne manquez pas le salon de la reconversion 2023. INSCRIPTION

Figure du Périgord : Thomas Robert Bugeaud

27 juillet 2022
Thomas Robert Bugeaud, plus communément appelé par son nom de famille, n’a pas un parcours lisse Des origines périgourdines Thomas Robert Bugeaud est issu d’une famille périgourdine, plus précisément installée en Périgord Vert. Ses racines locales ne le sont qu’à moitié, car c’est l’alliance entre son père, seigneur de la Piconnerie, et sa mère, d’une […]

Thomas Robert Bugeaud, plus communément appelé par son nom de famille, n’a pas un parcours lisse

Des origines périgourdines

Thomas Robert Bugeaud est issu d’une famille périgourdine, plus précisément installée en Périgord Vert. Ses racines locales ne le sont qu’à moitié, car c’est l’alliance entre son père, seigneur de la Piconnerie, et sa mère, d’une famille noble irlandaise. Cette famille de petite noblesse n’aura malheureusement que peu de jours heureux tous ensemble. 

Bugeaud est quant à lui né à Limoges à la fin du XVIIème siècle, qui reste une ville proche de Périgord Vert. Il grandit seul, car ses parents font l’objet d’une incarcération à la Révolution. C’est donc sur les terres de Lanouailles, à l’Est du Périgord Vert qu’il y vit jusqu’à ses 20 ans. À cette époque-là, il décide de rejoindre les armées françaises, un choix raisonné pour avancer dans la vie plus rapidement. Ses racines finiront par le rattraper car quelques années avant sa mort, Thomas Robert Bugeaud est de retour sur les terres de Dordogne en tant que maire et député à Excideuil.

Un parcours militaire riche

Dès 1804, il entre dans l’armée. Nous sommes alors au début du XIXème siècle, juste avant le sacre de Napoléon. Lancé dans cette nouvelle carrière, Bugeaud participera notamment à son sacre, pour combattre auprès des troupes napoléoniennes par la suite.

Il commence en tant que sous-lieutenant. Il combat pour Napoléon pour les guerres de Prusse et de Pologne, où il sera blessé. Thomas Robert Bugeaud reprendra les armes pour se rendre en Espagne en tant que chef de bataillon. C’est après plusieurs actions fortes qu’il sera nommé colonel à son retour en France.

Durant les « Cent Jours », période de présence de Napoléon Ier sur le territoire, Bugeaud combat auprès des armées de Suchet, en suivant l’idéologie de Napoléon. Il se retrouve finalement licencié de l’armée suite à la « Seconde Restauration » qui prend fin en 1830. Ce n’est qu’un an plus tard qu’il est envoyé à Excideuil pour y tenir le poste de député.

Thomas Robert Bugeaud, un personnage historique qui a fait parler de lui au-delà des frontières françaises au XIXème siècle 

Une conquête de l’Algérie qui a remué sa réputation

Devenu général, Thomas Robert Bugeaud jouera un rôle important lors des interventions en Algérie en 1836. La conquête, déjà mise en action, n’offre pas les résultats escomptés. L’offensive est différente des autres guerres que Bugeaud a pu connaître auparavant. 

Bugeaud, ayant un avis très négatif et virulent sur ce conflit, décide ne pas s’attaquer aux militaires. Il décide de taper plus fort, sur des biens tangibles qui ne sont ni les hommes ni les femmes d’Algérie. 

C’est donc sur les ressources vitales, qui comprennent les terres et leurs récoltes ainsi que le bétail, que Bugeaud décide d’intervenir. Des feux entraînent les dégradations, notamment la destruction des biens agricoles. Le choix fait par Bugeaud est de les appauvrir et de les diminuer par l’absence de ressources pour se ravitailler. C’est ainsi que le peuple finit par plier, ou se faire emprisonner. Il sera rappelé en France par la suite en 1947.

Des hommages rendus après sa mort

Pour les autres actions qu’il a pu faire au cours de sa vie, Bugeaud reçoit plusieurs hommages après sa mort :

  • Plusieurs monuments à son effigie se trouvent en France, notamment en Périgord dans différentes communes comme Excideuil, ainsi qu’en Algérie, à Alger.
  • Des rues, des avenues et des arrondissements portent son nom à travers la France, comme c’est le cas à Paris ou Lyon.
  • Des places nommées à son honneur pour rappeler l’homme d’armes qu’il était, c’est le cas à Périgueux.
  • Thomas Robert Bugeaud a même eu une promotion à son nom « maréchal bugeaud » à l’École militaire de Saint-Cyr.

Sources :

Wikipédia

Article BFM

Article France 3

Découvrez d’autres actualités du Périgord

29 novembre 2022
Vie périgourdine Les évènements du mois de décembre

Nous arrivons au mois de décembre, marqué par les fêtes de fin d’année.
Afin de bien finir l’année, Le Périgourdin vous propose de découvrir les événements du mois, avec notamment une multitude de marchés aux truffes, de bonnes actions, des animations sur le thème de Noël ou encore des expositions en tous genres..

Lire l'article
29 novembre 2022
Les rendez-vous à ne pas manquer Les Marchés de Noël du Périgord

Le Périgourdin vous propose la liste des marchés de Noël qui se tiennent dans tout le Périgord.

Lire l'article
12 novembre 2022
Les rendez-vous à ne pas manquer Retour sur la Foire aux Dindons de Varaignes

Le Périgourdin était présent à Varaignes pour la Foire aux Dindons 2022. Retour sur cet évènement.

Lire l'article
Voir toutes les actus

Copyright © 2021. Le Périgourdin. Site internet réalisé par Artefact Design.

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram
Send this to a friend