Les conséquences de la Covid-19 sur le e-commerce

2 septembre 2021

LA VENTE EN LIGNE EST-ELLE LA VENTE DE DEMAIN ?

Pour commencer, qu’appelle-t-on exactement “e-commerce” ? Selon l’Institut national de la statistique et des études économiques il s’agit de : “transactions commerciales utilisant l’internet ou d’autres réseaux informatiques comme l’échange de données informatisé et impliquant un changement de propriété du bien ou du service commandé. Les biens et les services font l’objet d’une commande déposée via ces réseaux, mais le paiement et la livraison ultime du bien ou du service peuvent être effectués par des méthodes traditionnelles. Ne sont pas considérées comme relevant du commerce électronique les commandes reçues par téléphone, par télécopieur et par le courrier électronique. Ces outils ne permettent pas une automatisation complète des transactions commerciales. Les transactions bancaires et financières ne relèvent pas du commerce électronique (1).”  En d’autres termes, le e-commerce désigne donc la digitalisation complète du processus de vente. Cela en fait-il pour autant une menace pour les commerces physiques ? La vente en ligne est-elle le futur de la vente ?

Et bien c’est même plus que ça. La vente en ligne est déterminante dès aujourd’hui pour les commerces et entreprises et ce, peu importe leur taille. Aujourd’hui, selon un rapport de février 2021 délivré par l’Inspection générale des finances : environ 200 000 entreprises commerciales, industrielles, agricoles et artisanales disposent de sites marchands. Et, toujours selon ce même rapport, le commerce en ligne représente aujourd’hui 13 % du commerce de détail en France (2). Cela peut paraître peu en terme de part de marché mais la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (FEVAD) note tout de même une hausse sur le premier trimestre 2021, les ventes en ligne ont augmenté de 15% par rapport à 2020 (3). Si l’on en croit ces chiffres le e-commerce est loin de concurrencer la vente physique. Pour autant il connaît une évolution fulgurante, notamment depuis les confinements successifs de 2020. Loin de supplanter les achats physiques, la digitalisation des procédés de vente s’impose de plus en plus à un grand nombre d’acteurs économiques de toutes tailles et secteurs confondus.

VENDRE EN LIGNE OUI, MAIS À QUEL PRIX ?

Cela peut paraître contradictoire au premier coup d’oeil mais la digitalisation des procédés de vente ne signe pas la fin du commerce physique. Être visible et proposer ses produits en ligne c’est s’offrir un nouveau support de communication pour garder le lien avec sa clientèle et atteindre de nouveaux prospects. Au dernier trimestre de 2020, le nombre d’acheteurs en ligne s’élevait à 42 millions, soit une augmentation de 1,5 million d’acheteurs en ligne supplémentaires par rapport à 2019 (4). La crise sanitaire et les confinements successifs auront donc largement accéléré le processus de digitalisation des ventes.

Pour répondre aux demandes de ces consommateurs qui achètent davantage en ligne, en 2020, de nombreux commerces ont mis en place le click & collect dans leurs points de vente. Ce mode de retrait des marchandises a séduit plus de 4 acheteurs en ligne sur 10 ce qui représente une hausse de 41% par rapport à 2019 (5). 85% d’entre eux effectuent du repérage en ligne avant de se déplacer physiquement en boutique pour effectuer leurs achats (6). Aujourd’hui, être présent sur les réseaux sociaux et avoir un site internet est devenu essentiel pour de nombreux acteurs économiques et le confinement n’a fait que confirmer la tendance. Ce fût notamment le cas des libraires qui se sont fédérés sur un même site afin de faire face au géant Amazon qui raflait la mise dès le premier confinement.

La digitalisation de la vente devient donc de plus en plus présente voir indispensable. Mais se digitaliser ne signifie pas pour autant mettre l’humain et ses valeurs de côté. En effet, 70% des acheteurs en ligne privilégient les sites marchands qui font preuve d’une démarche responsable (7).Et c’est ce que nous souhaitons encourager grâce à notre boutique en ligne. Créer une vitrine commune pour les acteurs économique qui dynamisent l’économie locale et donner les moyens aux consommateurs d’entretenir une économie plus juste et solidaire. Vendre et acheter en ligne sur la marketplace du Périgourdin c’est faire du e-commerce responsable, soutenir l’économie locale et s’adapter aux nouvelles exigences de consommation sans mettre l’humain de côté !

SOURCES :

(1) INSEE

(2) IGF

(3) FEVAD

(4) Médiamétrie

(5) Médiamétrie

(6) JDN

(7) CA

Découvrez d’autres actualités du Périgord

Astuces et Conseils Être barman, en quoi consiste ce métier ?
24 janvier 2022

Le métier de barman ne se résume pas à servir les clients et réaliser des cocktails, c’est avant tout un savoir-faire Un métier accessible par plusieurs voies Pour exercer en tant que barman, il existe plusieurs possibilités : réaliser une formation spécialisée ou se reconvertir en venant d’un des pans de l’univers de la restauration.  […]

Lire l'article
Astuces et Conseils Où faire un don du sang en Dordogne ?
6 janvier 2022

L’Etablissement Français du Sang lance le mouvement #MissingType 🩸 En ce début d’année 2022, l’Établissement Français du Sang réitère sa 5ème édition du #MissingType qui dure jusqu’au 15 janvier. L’objectif est de donner de la visibilité à l’organisation et pouvoir ainsi sensibiliser au don de sang de manière ludique. Le challenge est simple, il vous […]

Lire l'article
Astuces et Conseils Où recycler son sapin en Dordogne ?
4 janvier 2022

À la fin de cette période de fêtes plusieurs zones pour déposer vos sapins ont été mise à votre disposition, retrouvez la plus proche proche de chez vous ! Les points de collectes en Périgord Blanc : Jusqu’au 21 janvier la Ville de Périgueux (24000) met en place 5 lieux délimités par des barrières et […]

Lire l'article
Voir toutes les actus

Copyright © 2021. Le Périgourdin. Site internet réalisé par Artefact Design.

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram
Send this to a friend